Le HomePod est mon premier investissement dans un équipement sonore  Hi-Fi. D’ailleurs, j’ai acheté au même moment les AirPods Pro pour emmener le son partout avec moi ( Lire : AirPods Pro – Mon retour d’expérience après plusieurs mois).

Le HomePod est arrivé sous le sapin à Noël 2019. Soit un an et demi après sa sortie en France en juin 2018. J’en rêvais depuis sa sortie !

C’est à l’Apple Store de Marseille que j’ai pu découvrir la qualité du son surprenante. Je pensais, avant de le voir en vrai, qu’il était beaucoup plus grand. Au contraire, il est en réalité assez compacte. Je me demandais comment les basses si puissantes et les son aigus pouvaient sortir d’un si petit volume !

En déballant la bête, j’ai pu constater sa grande qualité de finition (tissu maillé sur les côtés, finition brillante sur le dessus et une base en silicone).

La base du HomePod en silicon avec le logo de la pomme au centre. Aucune trace sur le meuble.

Un des éléments les plus impressionnant lorsque que vous le sortez de la boîte est son poids : 2,5 kg !

Après de nombreux mois d’utilisation, à la maison, en famille, je souhaite vous faire un retour d’expérience. Je vous parlerai aussi de la suite que j’envisage pour ce HomePod.

Je vous remercie par avance de partager l’article à la fin de votre lecture, s’il vous a plus. Cela m’aidera beaucoup !

Allez, c’est parti !

Le choix qui répond à mes envies

Dans cette partie, je vais vous présenter toutes les caractéristiques du HomePod qui m’ont séduites. Bien entendu c’est très subjectif.

Si vous vous reconnaissez dans plusieurs de ces points, vous pourriez donc envisager l’achat de ce HomePod.

Si au contraire vous ne vous y reconnaissez pas, il existe un grand nombre d’enceintes connectées comme les Sonos ou encore les Bose, par exemple.

Faites le moi savoir en commentaires !

Design minimal

Mon souhait premier était de posséder des enceintes au design minimal. De plus, je ne voulais aucun câble à l’arrière (à part le câble d’alimentation) ! Cela induit donc une utilisation du bluetooth et ou du Wi-Fi. 

Le HomePod répond à ce premier souhait puisque son design est sobre : un manteau de tissus maillé chapeauté par un système d’interaction noir brillant.

Voici le dessus du HomePod avec les boutons plus et moins du volume qui apparaissent.

L’unique câble est celui de l’alimentation (en tissus tressé). C’est simple mais tellement qualitatif !

Le seul fil sortant du HomePod est celui de l’alimentation.

En outre, toute les interactions avec un autre appareil (iPhone, iPad ou encore Mac) passe par le sans fil. Il adopte la technologie AirPlay 2 qui utilise le réseau Wi-Fi.

Encombrement

Ma deuxième envie était d’avoir un système sonore qui prend peu de place, sur un meuble ou sous la télé. 

La taille du HomePod est de 17 cm de haut et 14 cm de diamètre (à quelques millimètres près). Son design va de paire, bien évidement, avec son encombrement. C’est encore une fois un critère validé !

Pour comparaison, voici une manette dualshok 4 pour PS4.

Simplicité de configuration

J’aime créer, fabriquer de manière générale. Mais aujourd’hui je ne souhaite plus “bidouiller” dans domaine de la technologie. Je n’ai plus envie de me prendre la tête. C’est pourquoi le troisième critère important était la simplicité de configuration.

La phrase “Je branche et ça marche !” résume parfaitement mes envies en matière de nouvelles technologies.

Lors de son premier démarrage, le HomePod se configure en un instant en appuyant une seule fois pour valider sur votre iPhone. Tout est transparent. Votre compte Apple est configuré directement sur l’appareil.

C’est peut-être anecdotique pour vous, mais ce critère est important pour moi. Le HomePod (comme tous les appareils Apple en fait…) le valide totalement !

Qualité du son

La qualité du son est surement subjective. Mais nous sommes tous d’accord pour dire qu’un son est “mauvais”, qu’il grésille, qu’il n’a pas de basse… Et au contraire, nous sommes tous d’accord pour dire qu’un son est plutôt “bon” (j’enfonce volontairement des portes ouvertes).

Il était inconcevable de m’équiper d’un système au son médiocre. Le but de sonoriser la pièce de vie était bien évidement d’avoir la meilleure qualité en respectant mon budget maximum et les critères que je vous énonce en ce moment même.

Je dois donc vous avouer quelque chose… le son est incroyable !

Le HomePod possède de très bonnes basses, de bons aigus et médium. Le son est vraiment bien calibré (automatiquement), grâce aux 6 micros intégrés qui analysent l’environnement et spatialisent la pièce. Ainsi le son est renvoyé correctement, peu importe le positionnement de votre HomePod (au centre de votre pièce, dans un coin ou contre un mur).

Encore une fois, le HomePod coche la bonne case !

Environnement Apple

Bien évidement, l’écosystème est important. Tout, à la maison, est dans un environnement Apple. Il me fallait donc un dispositif sonore s’intégrant de façon optimale à l’écosystème Apple.

Une enceintes estampillé AirPlay 2 aurait pu suffire. Mais autant se faire servir par la marque à la pomme. 

Vous l’aurez compris, le HomePod fait forcément partie de l’environnement Apple et valide donc ce dernier point !

Les points forts de ce HomePod

Après une bonne année d’utilisation, je souhaite soulever pour vous, les points forts qui me font aimer le HomePod !

Le relais de l’iPhone

Quand vous souhaitez écouter un média, jouer sur votre téléphone, vous pouvez en quelques instants, transférer la sortie du son sur votre ou vos HomePod. C’est instantané et super pratique. Pour cela il suffit de toucher l’icône AirPlay (un triangle avec des cercles au-dessus), puis de sélectionner le HomePod.

De plus, quand vous approchez votre iPhone du HomePod (quelques centimètres)  ce dernier va automatiquement prendre le relais de ce qui se joue sur votre iPhone, sans interaction de votre part. C’est transparent et c’est ce que j’aime dans cet écosystème.

Pour finir sur ce point, vous pouvez tout à fait prendre des appels sur votre HomePod. Il est possible aussi de transférer la sortie du son de votre téléphone sur le HomePod pendant votre appel.

Parfait avec Apple Music

Si vous êtes client du service de streaming musical Music, ce dernier sera bien évidement intégré de la meilleure des façons à l’écosystème Apple.

Sans iPhone à côté, totalement indépendant, vous pourrez demander à Siri sur HomePod de jouer le son que vous voulez. S’il le trouve il le jouera. Personnellement, je suis abonné à l’offre familiale que je partage avec ma femme pour 14,99€ par mois.

Si vous êtes abonnés à Spotify ou encore Deezer, entre autres, il faudra patienter (ils ne seront peut-être jamais disponibles).

Le HomePod ne prend pas en charge ces services de streaming nativement, de manière autonome. Cependant avec votre iPhone, vous pourrez diffusez le son de Spotify (par exemple) de votre iPhone via Airplay 2 vers votre HomePod. Dans ce cas précis, vous aurez toujours besoin de l’iPhone pour jouer les sons et c’est vraiment un inconvénient avec cet appareil (j’en parle dans quelques paragraphes, dans la partie sur les points à améliorer).

Cependant, Apple a laissé entrevoir un espoir lors de la présentation du HomePod mini. En effet, la firme de Cupertino a annoncé que les services comme Amazon Music ou encore Pandora (ce dernier est uniquement disponible aux USA) seront “prochainement” disponibles. C’est une bonne choses pour plaire aux maximum de clients. Pour aller plus loins sur ce détails, je vous invite à lire cet article : HomePod : comment remplacer Apple Music comme service de streaming par défaut.

Siri l’assistant de la maison

Cela nous a pris un certain temps pour nous habituer à dire la fameuse phrase “dis, Siri“. En effet, nous étions un peu gênés au début, je pense, mais surtout, pas habitués.

Lorsque vous prononcez “Dis, SIRI”, le dessus du HomePod s’anime de couleur !

Pourtant, j’ai découvert Siri avec mon iPhone 4, et je l’utilise facilement avec mon iPhone entre les mains. Mais à la maison, s’exprimer à son insistant, c’est toujours impressionnant la première fois. 

Maintenant, nous sommes habitués. Siri sur HomePod nous sert un peu pour toutes sortes de demandes (oui c’est le principe d’un assistant). Mais je ne vous cache pas qu’il est fortement utilisé pour savoir l’heure ou créer un minuteur… Le matin, je lui demande souvent de jouer une playlist de mix découverte. Depuis iOS 14.2, le “debrief  est vraiment cool. Siri m’annonce l’état de la journée (les rendez-vous, le temps, et les dernières infos).

Honnêtement, il me reste un grand nombre de commandes vocales à découvrir et à explorer. J’en apprends tous les jours. Dites-moi en commentaires ce que vous demandez à vos assistants vocaux ?!

Le centre de ma maison connectée

Le HomePod étant toujours branché à la maison, je l’ai configuré comme “Concentrateur” de l’application “Maison“.

Les concentrateurs vous permettent de contrôler et d’automatiser les accessoires de votre domiciles à distance. Vous pouvez utiliser une Apple TV (4e génération ou ultérieur) ou un HomePod de votre domicile comme centrateur.

Il me permet donc de gérer tous mes appareils compatibles HomeKit quand je suis chez moi ou en extérieur.

Un son de haute qualité

Dans la partie précédente “Le choix qui répond à mes envies”, je place la qualité du son comme un de mes critères de choix principaux.

C’est honnêtement un point très fort du HomePod. Le côté le plus bluffant est la relation entre qualité, puissance et sa masse : 2,5 kg ! Vous comprenez immédiatement qu’il en a dans le ventre !

Les points à améliorer (avec des mises à jour)

Après avoir énoncé une liste non exhaustive des points forts du HomePod, je me dois de vous faire part des points à améliorer.

Je ne parlerai pas ici de défaut (c’est très subjectif), tout simplement car si pour moi, il en avais eu, je ne l’aurais pas acheté. Ce sont surtout des fonctionnalités logiciel que j’attends avec des mises à jour.

Reconnaître des voix de la famille pour du contenu personnalisé

Cette fonctionnalité, je l’attends avec impatience. Aujourd’hui, si ma femme demande l’emploi du temps de sa journée. Elle n’entendra que les informations de mes calendriers et de nos calendriers partagés (car le HomePod est configuré avec mon compte Apple).

Il en va de même pour les sms et iMessage ou encore pour les rappels.

Cette fonctionnalité est pour l’instant disponible uniquement en anglais (informations trouvées sur la page du HomePod sur le site anglais d’Apple).

Accepter tous les services de streaming musical

Ce point a été abordé brièvement dans la partie “Parfait avec Apple Music” des points forts du HomePod. Je souhaitais insister dessus dans cette partie qui convient mieux.

Certes, je préfère Apple Music pour sa parfaite intégration et la qualité du contenu personnalisé proposé. Cela n’engage que moi.

Mais, au fond, interdire l’accès aux autres services de streaming, à part de forcer les utilisateurs à passer sur Apple Music, je ne vois pas l’intérêt.

Cela froisse beaucoup d’utilisateurs de la marque. C’est vraiment dommage. Je pense qu’Apple va progressivement accepter les services tiers de streaming musical. Il faudra être patient.

De plus, cela pourrais faire augmenter les ventes de HomePod.

Qu’en pensez-vous ? Cela vous bloque dans votre choix pour le HomePod ? Dites-le moi dans les commentaires.

Envoyer le son d’une TV compatible AirPlay 2 vers des HomePod (TNT et console de jeux vidéo)

AirPlay 2 est une technologie Apple, permettant de recevoir une source (vidéo, photo ou encore sonore). 

Le HomePod reçoit de la musique d’un iPhone par exemple ou le son d’une Apple TV. Une télé compatible AirPlay 2 ne peut recevoir que le flux vidéo ou photo d’un iPhone (ou iPad…) par exemple. 

Personnellement, j’aimerais pouvoir balancer toutes les sources sonores qui passent sur ma télé vers les HomePod. Plus concrètement, je souhaiterais avoir le son de mes jeux vidéo ou encore le son des chaînes de télévision sur le HomePod. 

Apparement cela n’est pas possible et je trouve cela dommage.

Pour aller plus loin

Dans cette dernière partie, je souhaites vous exposer mes idées pour mon prochain projet de sonorisation de la maison.

Actuellement je n’ai acheté qu’un seul HomePod pour deux raisons : tester avant d’équiper toute la maison et budget de l’époque. Avec un an de recul le HomePod m’a convaincu et je suis prêt à passer à la vitesse supérieure !

Un deuxième HomePod avec une Apple TV pour un home cinéma

Un home cinéma minimaliste, entièrement Apple me fait envie depuis un certain nombre de mois.

À la sortie des HomePod on pouvait faire sortir le son de l’Apple TV directement sur un ou deux HomePod. Selon les différents avis trouvés sur internet, cette fonctionnalité était parfois capricieuse.

Aujourd’hui, Apple a annoncé la prise en charge de la sortie audio de l’Apple TV par défaut sur les HomePod (depuis tvOS 14.2).

De plus une paire de HomePod est maintenant compatible avec la technologie de son surround Dolby Atmos. Apple présente cette fonctionnalité comme ceci :

Si vous possédez une Apple TV 4K et un HomePod (2018), vous pouvez vivre une expérience de visionnage immersive avec un seul HomePod ou une paire stéréo. Lorsque vous configurez votre home cinéma, vous pouvez bénéficier d’un son surround Dolby Atmos, Dolby Digital 7.1 ou Dolby Digital 5.1

Apple

Mon projet est simple. Dès que possible (à vrai dire quand notre maison sera construire) je m’équiperai d’un deuxième HomePod et d’une Apple TV dernière génération.

Une fonctionnalité de rêve serait d’avoir deux HomePod devant et 2 HomePod mini à l’arrière pour un son encore plus immersif ! Vous en pensez quoi ?

Des HomePod mini pour compléter la maison

Mon deuxième projet est d’équiper la maison avec d’autres HomePod, mais mini cette fois-ci.

En effet, le but ici n’est pas d’avoir un son très puissant, mais d’avoir l’assistant Siri facilement à porté demain, avec l’avantage d’une source sonore d’une très bonne qualité.

Ainsi, nous allons nous équiper de deux HomePod mini dans un premiers temps. Ils seront situés respectivement pour chacun : dans la cuisine et dans la chambre ou le dressing parental.

Le HomePod mini dans la cuisine aura l’avantage :

  • d’être plus proche que les HomePod du salon (cuisine séjour et salon ouverts).
  • de servir presque exclusivement d’assistant avec Siri :

Le HomePod mini dans le dressing parental nous permettra :

  • de mettre de la musique le matin, lors de la douche par exemple.
  • dans la journée lorsqu’un des deux parents souhaite s’isoler dans la chambre pour se reposer (ou autre raison) pour avoir accès à une source sonore.

Conclusion

Si vous êtes arrivez jusqu’ici, je vous remercie de l’attention apportée à mon contenu et de votre lecture approfondie !

L’HomePod est nécessairement un produit utilisable seulement dans un environnement Apple. L’utiliser avec un environnement Google par exemple deviendrait vite compliqué.

Ce qu’il faut retenir c’est la simplicité d’utilisation et la grande qualité sonore. Cela changera irréversiblement votre façon d’écouter la musique ou vos films ! 

Son prix est de 329€ aujourd’hui officiellement sur Apple.com. 

Si vous avez aimez l’article et que vous souhaitez d’autres articles comme celui-ci je vous invite à le faire savoir dans les commentaires . N’hésitez pas à partager l’article sur vos réseaux sociaux et à vos amis !

Et pour finir…

Pour me soutenir, n’hésitez pas à cliquer sur un ou plusieurs parrainages ou encore sur ma wishlist Amazon dans la barre latérale . Merci par avance !