Si vous trouvez que votre Mac commence à ralentir et que certains bugs apparaissent de plus plus, vous êtes au bon endroit.

Voici les principaux avantages à procéder à une clean Install :

  • Rendre le mac plus fluide.
  • Gain en rapidité.
  • Disparition des différents bugs.
  • Faire le tri dans vos logiciels. Réinstaller seulement les logiciels dont vous avez besoin.
  • Faire le point sur vos réglages.
  • Être à jour dans vos logiciels

[MAJ 30/03/2020] : actualisation, correction et ajout de détails dans l’article.

Pourquoi faire une Clean Install ?

Votre Mac, comme tout autre ordinateur, a tendance à accumuler des petits bugs, fichiers inutiles qui le ralentissent.

Une « Clean Install » va vous permettre de repartir de zéro et avoir un Mac tout propre à l’intérieur ! Comme son nom, en anglais, l’indique c’est une « installation propre ».


Les manipulations que nous allons voir dans ce tutoriel, ne sont pas très difficiles. Mais, si vous ne faites pas attention, vous pouvez perdre des données. Cela sera irréversible et très malheureux…

Je vous conseille simplement de bien lire et de faire attention à ce que vous faites. N’allez pas trop vite. Prenez le temps de vous renseigner. Acheter les bons disques durs pour vos sauvegardes. Veillez à bien comprendre la manipulation.

Bien évidement, je ne pourrais pas être tenu responsable des mauvaises manipulations de votre part.

Enfin, si vous avez des questions, les commentaires sont à votre disposition. J’y répondrai avec plaisir.


Faire une sauvegarde Time Machine

Dans un premier temps il faudra obligatoirement faire une sauvegarde. Cela vous permettra de pourvoir récupérer tout vos fichiers après le formatage du disque dur ou SSD de votre Mac.

Choix du disque de sauvegarde

Disques durs

Il vous faudra un disque dur externe, USB 3.0 de préférence, pour assurer un minimum de rapidité. La capacité du disque devra être au minimum égale à celle de votre Mac — Si vous avez un mac de 512 Go, achetez un disque du externe de 500 Go minimum — Cela permet de sauvegarder l’entièreté de votre ordinateur, même si son disque dur interne est rempli. Si vous optez pour un disque dur de sauvegarde d’une plus grande capacité tant mieux ! Vous pourrez ainsi disposez d’un plus grand nombre de versions de vos sauvegardes et ainsi remonter dans le temps, au cas où.

Pour des disques dur externes prêt à l’emploi, je vous conseille :

  • Toshiba Canvio 1 To USB 3.0 dispose d’une connectivité Micro B (USB en deux partie un peu bizarre), il est aussi disponible en 2 To, 3 To est 500 Go Le câble fourni est Mircro B vers USB A (USB rectangulaire que tout le monde connaît).
  • LaCie Porshe Design 1 To est équipé d’un port USB C et d’un câble avec de l’USB C des deux côtés. Je vous recommande celui ci, surtout si vous avez les nouveaux Mac avec de l’USB C. Vous pouvez le prendre aussi si vous envisagez une évolution de votre matériel (passer d’un Mac USB A à de l’USB C) et anticiper pour le futur proche. Dans ce dernier cas, il faudra s’équiper d’un câble USB A vers USB C. Je vous conseille le câble de Aukey 1m pas très cher (Voir Test du câble USB-C 3.0 vers USB-A Aukey 1 mètre).

En revanche si vous souhaitez créer un bon disque de sauvegarde efficace, modifiable et à bon prix, je vous conseille de le « fabriquer » vous même. Pour cela choisissez un boîtier externe, je vous conseille :

Puis un disque dur nu de la capacité de votre choix. Attention faites bien attention que les dimensions du disque dur nu que vous achetez soient compatible avec le boitier que vous avez prix. Dans mon exemple, il faudra un disque dur de 2,5’’ et de 7 mm ou 9,5 mm d’épaisseur maximum !
Pour de la sauvegarde, je vous conseille :

À vous de choisir. Il faudra ensuite insérer votre disque dur nu dans le boîtier et le tour est joué.

Création de la sauvegarde

Pour créer une sauvegarde « Time Machine », rendez vous dans [Préférence Système] -> [Time Machine].

Et suivez les instructions. Il faudra choisir le disque dur externe que vous venez d’acheter et décider du type de la sauvegarde. Vous pourrez aussi nommer votre disque dur. Par exemple, moi je l’ai nommé « Time Machine Francoy ». Mais vous pouvez tout aussi bien le surnommer « ma beauté », ou encore « mon précieux » 😂.

Sauvegarde chiffrée

De préférence, faites une sauvegarde chiffrée. De cette manière, si vous égarez ou si on vous vol votre disque dur de sauvegarde, personne ne pourra lire le contenu. Lors de la création d’une sauvegarde chiffrée, vous devez créer un code. Ne perdez pas ce code ! Sinon impossible de récupérer et d’accéder à vos fichiers.

Lancement de la sauvegarde

Une fois configurée, la sauvegarde va se lancer sur le disque dur externe de votre choix. La première fois, cela peut prendre du temps. Pas d’inquiétude, c’est normal. Le Mac doit prendre en compte tous les fichiers à sauvegarder. La durée déprendra bien évidement du nombre de données à sauvegarder.

Lorsque la sauvegarde est bien terminée, vous n’avez plus qu’à déconnecter le disque dur externe et le mettre de côté. Nous y reviendront plus tard.

Création d’une clé bootable pour réinstaller le Mac

Dans quelques instants, nous allons effacer le disque dur interne du Mac, il deviendra vierge, et ne contiendra plus le sytème d’exploitation (macOS). Ainsi pour démarrer le Mac et lancer l’installation de macOS, il vous faudra une clé bootable.

La clé bootable est une clé USB qui contiendra le sytème d’exploitation à installer sur le disque dur interne de votre Mac. La clé doit être formatée et configurée d’une certaine manière pour fonctionner. Je vous explique comment, tout de suite.

Choix de la clé USB

Pour la clé, prenez une clé USB que vous n’utilisez plus et où il n’y pas de donnés sensibles. Car tout va disparaitre. Je vous conseille une clé USB de 16 Go minimum et USB 3.0 pour plus de rapidité dans la copie de macOS. Pourquoi 16 Go ? Parce que macOS fait au minimum 5 Go et j’ai bien peur qu’une clé de 8Go soit trop courte pour un futur plus ou moins proche.

Si vous n’en avez pas, vous pouvez débourser quelques euros pour acquérir celles-ci : Kingston 16 Go USB 3.0 qui est à 8€ au moment où j’écris ces lignes. Mais une clé USB 2.0 16 Go pourra faire l’affaire aussi comme la SanDisk Cruzer Blade 16 Go USB 2.0.

Bien évidemment quand vous aurez fini la réinstallation de votre Mac, cette clé pourra être formatée et utilisée pour votre usage quotidien.

Configuration de la clé

Dans un premier temps, connectez votre clé à votre Mac. Ouvrez ensuite l’application [Utilitaire de disque].

Votre clé doit apparaitre dans la partie latérale de l’application. Cliquez dessus, pour commencer la configuration. Attention, veillez à bien sélectionner la clé et pas un autre disque, car nous allons supprimer son contenu dans un instant.

Cliquez ensuite sur l’outil [Effacer], situé en partie haute de l’application. Renommez votre clé « macOSInstaller ». Vous pouvez copier-coller ce nom pour ne pas faire d’erreur, c’est très important pour ce qui suit. Sélectionnez le format « Mac OS étendu (journalisé) ». Pour finir, cliquez sur le bouton [Effacer] pour validez et formater votre clé.

Voilà, vous avez une clé tout prête et propre pour y mettre le logiciel d’installation de Mac OS dessus.

Maintenant, téléchargez le système d’exploitation macOS depuis l’App Store de votre Mac. Le fichier d’environ 5 Go se téléchargera dans le dossier [Applications]. Veillez à laisser le fichier du système d’exploitation dans [Applications] c’est important pour la suite.

Dans mon exemple je réinstalle la version « macOS Sierra » mais cela fonctionne pour les systèmes d’exploitation précédents ou plus récents.

L’étape suivante consiste à paramétrer la clé USB bootable renommée « macOSInstaller » pour y insérez le logiciel d’installation de macOS que vous venez de télécharger.

Pour cela, ouvrez l’application [Terminal] et recopiez exactement cette commande correspondante à la version de macOS que vous souhaitez installer et que vous venez de télécharger :

Commande pour Catalina :

sudo /Applications/Install\ macOS\ Catalina.app/Contents/Resources/createinstallmedia --volume /Volumes/macOSInstaller

Commande pour Mojave :

sudo /Applications/Install\ macOS\ Mojave.app/Contents/Resources/createinstallmedia --volume /Volumes/macOSInstaller

Commande pour High Sierra :

sudo /Applications/Install\ macOS\ High\ Sierra.app/Contents/Resources/createinstallmedia --volume /Volumes/macOSInstaller

Commande pour Sierra :

sudo /Applications/Install\ macOS\ Sierra.app/Contents/Resources/createinstallmedia --volume /Volumes/macOSInstaller --applicationpath /Applications/Install\ macOS\ Sierra.app

Commande pour El Capitan :

sudo /Applications/Install\ OS\ X\ El\ Capitan.app/Contents/Resources/createinstallmedia --volume /Volumes/macOSInstaller --applicationpath /Applications/Install\ OS\ X\ El\ Capitan.app

Commande pour Yosemite :

sudo /Applications/Install\ OS\ X\ Yosemite.app/Contents/Resources/createinstallmedia --volume /Volumes/macOSInstaller --applicationpath /Applications/Install\ OS\ X\ Yosemite.app

Commande pour Mavericks :

sudo /Applications/Install\ OS\ X\ Mavericks.app/Contents/Resources/createinstallmedia --volume /Volumes/macOSInstaller --applicationpath /Applications/Install\ OS\ X\ Mavericks.app

Taper sur la touche [Entrer] du clavier. Vous devrez indiquer votre mot de passe de votre ordinateur à l’aveugle (vous ne verrez pas votre code ni de point en le tapant) et ensuite valider toujours avec la touche [Entrer].

Suivez les instructions pour finir l’installation. Dans mon cas il a fallut écrire « y » (pour « yes » en anglais) et taper sur [Entrer]. La configuration se fait toute seule, attendez la fin du processus avant de faire quoique ce soit d’autre.


Pour information, la clé va se renommer toute seule « Install macOS Sierra » (sous la forme « Install macOS version de l’OS ») et va être formatée à nouveau. La première étape qui consistait à renommer votre clé au début était nécessaire, mais le faite de la formater ne l’était pas, puisqu’elle est formatée de nouveau à la fin. Je préférai vous faire partir sur une clé toute propre pour éviter tout souci.


Suppression et réinstallation du Mac

Pour se faire vous aller éteindre une dernière fois votre Mac avant la suppression. Attention, à partir de maintenant tout ce qui est sur le disque dur de votre Mac sera perdu (Veillez à avoir fait une sauvegarde).

Rallumez votre Mac en restant appuyer sur la touche « option » (appelée aussi « ⎇ » ou encore « alt ».

Puis choisissez votre clé USB pour démarrer votre mac.

Installation mac OS Etape 00001

Votre mac démarre sur la clé.

Installation mac OS Etape 00002

Vous allez avoir une liste d’utilitaires qui vont apparaitre à l’écran.

Tout d’abord choisissez « Utilitaire de disque ».

Installation mac OS Etape 00003

Et ensuite sélectionner le disque interne comme sur l’image, ici « Macintosh HD ». Ce nom peut changer en fonction de votre Mac. Cliquez ensuite sur « Effacer » (dans la barre d’outils en haut de la fenêtre).

Installation mac OS Etape 00004

Il vous est proposé de renommer le disque dur de votre Mac. Vous pouvez le laisser comme avant. Et surtout sélectionnez le format : «  Mac OS Extended (Journaled) ». Et cliquer sur « Effacer ». Cet à ce moment que votre Mac est entièrement formaté et remis à zéro.

Installation mac OS Etape 00005

Vous aller maintenant réinstaller votre Mac. Fermez l’utilitaire de disque.

Et cliquez maintenant sur « Installer macOS ».

Installation mac OS Etape 00008

Pour la suite vous n’avez plus qu’à suivre les instructions :

Cliquer sur continuer

Installation mac OS Etape 00009

Accepter la licence

Installation mac OS Etape 00010

Sélectionnez le disque du interne pour installer macOS.

Installation mac OS Etape 00011

macOS va alors s’installer tout seul sur votre disque dur interne.

Installation mac OS Etape 00012

Vous devrez choisir votre langue.

Installation mac OS Etape 00013

Le type de clavier. Je vous conseille le clavier numérique.

Installation mac OS Etape 00014

Sélectionner le réseau Wi-Fi.

Installation mac OS Etape 00015

Votre mac vous demande si vous voulez transférer des données vers ce mac. Attention sélectionnez bien : «Ne pas transférer de données maintenants». Nous le ferons plus tard en faisant simplement un copier-coller.

Installation mac OS Etape 00016

Activer ou non le service de localisation

Installation mac OS Etape 00017

Surtout connectez-vous à votre identifiant Apple dès maintenant. Cela va configurer automatiquement tous les réglages liés à iCloud directement. Un code vous sera demandé sur vos autres appareils. Si vous n’en disposez pas, sélectionnez « ne pas se connecter », vous le ferez plus tard.

Installation mac OS Etape 00018

Insérer le code reçu

Installation mac OS Etape 00019

Vous devrez accepter les conditions générales si vous souhaitez poursuivre.

Installation mac OS Etape 00020

Vous devrez créer un compte utilisateur pour votre Mac, avec votre nom, le nom du compte, et le mot de passe. Attention, prenez le temps de bien choisir votre code et le nom du compte.

Installation mac OS Etape 00021

iCloud se configure…

Installation mac OS Etape 00022

Ensuite, je vous conseille de cocher « activer le chiffrement de disque FireVault ». Votre disque sera chiffré. Si votre Mac est volé, personne ne pourra accéder aux données présentes sur votre ordinateur. Il faudra un code, celui que vous avez défini. C’est comme pour la sauvegarde Time Machine.

Installation mac OS Etape 00023

Vous avez le choix de synchroniser vos fichiers présents sur votre Bureau et sur le dossier Documents dans iCloud.

Installation mac OS Etape 00024

Partager ou non les données d’analyse avec Apple

Installation mac OS Etape 00025

Activer Siri

Installation mac OS Etape 00026

Encore quelques secondes…

Installation mac OS Etape 00027

Et voilà ! Votre Mac est prêt à être utilisé !

Installation mac OS Etape 00028

Configuration du Mac et réinstallation des logiciels

Une fois macOS réinstallé sur votre Mac, veillez à faire les premiers réglages nécessaires de votre choix (position du dock, couleur clair ou foncé de la barre de menu, défilement et clic du trackpad, choix d’économie d’énergie et fond d’écran…).

Maintenant, il est possible de réinstaller l’ensemble de vos logiciels. Profitez-en aussi pour redéfinir vos paramètres personnels.

Il n’est pas nécessaire de réinstaller tous vos logiciels. Installer seulement l’essentiel dans un premier temps. C’est l’occasion pour vous de faire un tri dans tout ce que vous aviez.

Voici ma liste des étapes à réaliser après la Clean Install. Elle reprend point part point ce que je dois faire. C’est un pense bête dont vous pouvez vous inspirer :

  • Configuration iCloud
  • Changement du DNS dans les paramètres Réseau :
    • 80.67.169.12
    • 80.67.169.40
    • 2001:910:800::12
    • 2001:910:800::40
  • 1Password pour avoir tous mes codes à porté de main pour le reste de la configuration.
  • Spark
  • CleanMyMac 3
  • CleanMyDrive 2
  • Calendarique
  • Parcel
  • The Unarchiver
  • AutoCAD / ArchiCad
  • Adobe Photoshop, Illustrator, InDesign
  • Bear
  • Transmit
  • Page / Number / Keynote
  • Pdf Expert

Transférer ses fichiers sur le Mac proprement

Dans le cas d’une Clean Install, il n’est pas recommandé de transférer vos fichiers avec l’utilitaire de transfert de Time Machine.

La meilleure solution que je vous propose est de copier-coller vos fichiers tout simplement. Cela évite de recopier les fichiers cassés, et les anciennes configurations de système de votre ancien Mac. Ne copiez simplement que vos fichiers photos, vidéos, textes etc.

En effet, c’est le seul moyen de repartir sur une base propre et fonctionnelle.

Conclusion

Si vous avez bien suivi toutes ces étapes, vous devriez avoir un Mac plus rapide et fluide. Il devrait aussi chauffer un peu moins.

Cela vous a permis aussi de faire le tri dans les logiciels que vous n’utilisez plus. Vous avez aussi fait le point dans les réglages de votre machine et la connaissez d’autant plus. Tous vos fichiers ont été conservés.

Vous repartez sur de bonnes bases pour une bonne période. Je pense que vous êtes heureux d’avoir regagné en performance !

Si cet article vous a plu et vous a été utile, n’hésitez pas à le conseiller à votre entourage. Vous pouvez aussi le partager sur les réseaux sociaux !

Pour toutes questions complémentaires, on se retrouve dans les commentaires. Je vous dis à très vite sur francois-remi.fr avec de nouveaux tutoriels et tests de produits !